top of page
  • Photo du rédacteurAlkam

Suspension partielle de l'obligation d'affichage environnemental pour les emballages



L'affichage environnemental des emballages a été un sujet de discussion dans le décret Milleproroghe 2021. Concrètement, la suspension de l'obligation d'inclure des informations sur les emballages destinés au consommateur final pour aider

citoyen à l'élimination correcte des emballages en fin de vie.



L'obligation d'apposer le code d'identification du matériau utilisé sur tous les emballages(primaire, secondaire, tertiaire)reste en vigueur.



Quelles informations l'emballage doit-il contenir ?


L'analyse du décret législatif du 09/03/2020 montre comment le contenu à signaler sur l'étiquetage environnemental des emballages diffère en fonction de l'utilisation prévue de l'emballage.


En effet :

- Si l'emballage est destiné au consommateur final, le contenu obligatoire concerne :

  • Le codage alphanumérique identifiant le matériau conformément à la Décision 129/97/CE et les informations destinées à aider le consommateur final dans la collecte sélective correcte de l'emballage (par ex. Collecte sélective + Famille de matériel. Vérifiez les dispositions de votre Commune).

- Si l'emballage est destiné au canal B2B, le contenu obligatoire concerne uniquement le codage d'identification du matériau conformément à la Décision 129/97/CE, < /p>

Bien que ce soit la pure volonté du fabricant, d'inclure des informations supplémentaires sur la collection.


En résumé, chaque partie de l'emballage doit être identifiée : par exemple, si une bouteille en verre possède un bouchon, une capsule et une étiquette, qui sont facilement séparables, chaque élément doit

être identifié, afin de faciliter l'élimination correcte des matériaux en question.


Qu'est-ce qui a changé avec la nouvelle disposition ?


Le décret ne prévoyait pas la suspension de l'obligation d'apposer le codage alphanumérique identifiant le matériau sur les emballages conformément à la décision 129/97/CE, en vigueur depuis le 26 septembre 2020. Ainsi, tous les emballages (primaire, secondaire, tertiaire) doit fournir une telle codification. Concernant l'apposition des codes d'identification du matériel, l'obligation incombe expressément aux producteurs.


L'obligation d'apposer les indications d'élimination correcte en collecte sélective sur les emballages destinés aux filières B2C est suspendue jusqu'au 31 décembre 2021. C'est pourquoi les entreprises du secteur auront un an pour se conformer à l'obligation et fournir également ces informations sur les emballages destinés au consommateur final.


Si vous avez des questions sur le sujet et souhaitez en savoir plus, commentez ci-dessous ou écrivez-nous un e-mail.

0 commentaire

Kommentare


bottom of page